Objectifs et compétences

  • • Acquérir des connaissances scientifiques et technologiques polyvalentes
  • • Appréhender le fonctionnement d'un système industriel dans sa globalité
  • • Améliorer de façon permanente les performances d'un équipement  dans un contexte alliant haute technologie et développement durable
  • • Maîtriser les méthodes d'organisation et les outils de gestion pour améliorer la disponibilité des installations

Organisation des enseignements

Le technicien supérieur en Génie Industriel et Maintenance a des compétences pratiques en termes de réparation et d'amélioration d'équipements. Ces compétences sont parfois utilisées en début de carrière mais le plus souvent, il exerce des tâches d'expertise, d'analyse  et de détection des maillons faibles d'une chaîne de production, en termes de risque de panne et de productivité. On le retrouve alors dans des fonctions d'encadrement technique d'équipes de maintenance, de planification et d'ordonnancement.
Il peut également, en amont, en bureau d'étude, travailler à l'amélioration de produits et de process ou en aval par exemple dans des services après-vente.

Le métier requiert des qualités humaines et des compétences techniques permettant  :

  • Une bonne maîtrise des équipements, des systèmes industriels les plus divers et les plus complexes
  • Une animation et une organisation efficace des équipes de maintenance
  • Une bonne gestion de la maintenance
  • Une bonne communication

Poursuite d’études

La majorité de nos DUT (90~98%) poursuit des études.
La maintenance, les bases scientifiques de la physique, les disciplines du génie électrique et celles du génie mécanique constituent le socle de la formation DUT GIM. 

La formation DUT GIM apporte connaissances scientifiques, compétences pluritechniques et maintenance. Cela constitue toujours une solution de repli en cas d'échec ou de déception après une poursuite d'études ou malheureusement faute d'emploi plus qualifié.

Insertion professionnelle

Un très large éventail de possibilités s'offre au technicien supérieur GIM grâce à la polyvalence de sa formation dans les domaines de la mécanique, de l'électricité, de l'automatique et sciences de l'ingénieur.